Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Jane SMILEY

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ce qui restait à dire sur les ecrivains de las americas Index du Forum -> ce qui restait à dire sur les ecrivains de las americas -> Jane SMILEY
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
larouge
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2009
Messages: 415

MessagePosté le: Mer 11 Fév - 12:36 (2009)    Sujet du message: Jane SMILEY Répondre en citant


Jane SMILEY 
 
 
 
Née en Californie, Jane Smiley déménage à Saint-Louis alors qu'elle a cinq ans et y poursuit ses études. Elle organise en 1971 un périple d'un an en Europe, où elle découvre les joies de l'archéologie. Revenue aux Etats-Unis pour finir son troisième cycle universitaire à l'université de l'Iowa, elle y deviendra professeur de 1981 à 1996. Elle a écrit à ce jour une dizaine d'oeuvres de fiction dont 'L'exploitation', en 1993, pour lequel elle a reçu le Prix Pulitzer. Ses romans balayent un très large champ thématique, traitant des sujets aussi divers que la politique, l'agriculture, l'éducation, le mariage ou la littérature. Elle a aussi été publiée dans des magazines comme 'Vogue' ou 'The New Yorker. 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 11 Fév - 12:36 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
larouge
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2009
Messages: 415

MessagePosté le: Mer 11 Fév - 12:36 (2009)    Sujet du message: Jane SMILEY Répondre en citant

L'EXPLOITATION
de : Jane Smiley
 
 
 


Jane Smiley nous entraîne dans l'univers d'une ferme prospère de l'Iowa : quatre cents hectares de la terre la plus riche, la plus plane et la plus fertile du monde. En 1979, Larry Cook, un fermier orgueilleux et exigeant, dont la famille a vécu de cette terre depuis quatre générations, décide soudain de prendre sa retraite et de remettre à ses trois filles sa précieuse exploitation. Pour les deux aînées, ce don ne représente qu'une juste récompense pour des années de travail pénible. Pour la cadette, qui est avocate, c'est une mauvaise idée. Furieux, son père la déshérite. Les soeurs se déchirent, les couples se défont. C'est la fin d'un monde, la mise à nu d'un homme, le père. Ce roman a obtenu le Prix Pulitzer en 1992.
 
 


Revenir en haut
larouge
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2009
Messages: 415

MessagePosté le: Mer 11 Fév - 12:37 (2009)    Sujet du message: Jane SMILEY Répondre en citant

Un appartement à New York (Broché)
de
Jane Smiley 
 


 
 
 
L'appartement de Susan et Dennis est le port d'attache d'un groupe d'amis, tous originaires du Middle West, venus s'installer à New York dans les années 80 avec des rêves de gosses. Quatre d'entre eux forment un orchestre de rock, auteur d'un unique album. En arrivant, tous pensaient que la ville et la vie ne détruiraient pas leur solidarité et ils distribuaient des doubles des clés de l'appartement à quiconque avait besoin d'un toit. Un jour Alice Ellis décide d'aller arroser les plantes en l'absence de Susan, partie seule en vacances. Tout est si calme qu'elle a du mal à réaliser que Dennis et Craig ne sont pas simplement endormis dans les fauteuils du salon, mais morts, une balle dans la tête.
 


Revenir en haut
larouge
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2009
Messages: 415

MessagePosté le: Mer 11 Fév - 12:38 (2009)    Sujet du message: Jane SMILEY Répondre en citant

Le Paradis des chevaux (Broché)
de
Jane Smiley  
 
Dans ce roman on croise tous les personnages qui peuplent l’univers des chevaux, des champs de course, de l’élevage, de l‘entrainement. Krista, propriétaire d’un petit haras jongle entre les accouchements de ses juments et les biberons de sa fille Maia. Joy, est une vieille fille, plus à l’aise avec les chevaux à l’entraînement qu’avec les hommes


 
Quatrième de couverture
Avec sa verve et son humour habituels, Jane Smiley nous plonge au coeur de l'univers hippique, où des personnages inoubliables - propriétaires, entraîneurs, lads, jockeys, mais aussi parieurs, escrocs, vétérinaires et soigneurs et, bien sûr, chevaux vivent des histoires tumultueuses. On y rencontre Krista, propriétaire d'un petit haras, qui jongle avec les accouchements de ses pouliches, ses factures et les biberons de son bébé ; Joy, plus à l'aise en compagnie des chevaux qu'en celle des hommes ; deux entraîneurs vedettes et concurrents, le sympathique Farley, en permanence tenaillé par le doute, et l'affreux Buddy, malhonnête mais d'une drôlerie irrésistible, qui tente de racheter ses péchés en négociant avec Jésus. Cependant les vrais héros de ce livre sont les chevaux : l'auteur nous fait découvrir leur personnalité, leurs envies, leur philosophie de la vie. On suit avec amusement ou émotion leurs déboires et leurs succès, leurs amours et leurs peines. Parmi eux, P'tit Bob, un pur-sang au grand coeur doté d'un remarquable sens de l'humour ; l'antique Mister T., émouvant et fin psychologue ; Epic Steam, l'étalon débordant de testostérone...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:34 (2018)    Sujet du message: Jane SMILEY

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ce qui restait à dire sur les ecrivains de las americas Index du Forum -> ce qui restait à dire sur les ecrivains de las americas -> Jane SMILEY Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky