Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
carmes posadas

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ce qui restait à dire sur les ecrivains de las americas Index du Forum -> ce qui restait à dire sur les ecrivains de las americas -> carmen posadas
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
larouge
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2009
Messages: 415

MessagePosté le: Mar 10 Fév - 12:29 (2009)    Sujet du message: carmes posadas Répondre en citant

 
 
 
 
Instituto Cervantes
31, Rue des Chalets
Toulouse (FRANCE)
 
 
Rencontre avec Carmen Posadas
Confèrence Présentation de son livre : Le bon serviteur. Carmen Posadas Mañe est née à Montevideo, en Uruguay, en 1953. En tant qu´écrivain elle a publié plus d´une douzaine de livres pour enfants, parmi lesquels : « Historias bíblicas », « Hipo canta » et « Kiwi ». Grâce à « El señor Viento Norte» elle a obtenu le Premio Nacional de Litteratura du meilleur livre publié en 1985. Touchant un public plus vaste avec un thème plus sociologique, elle a publié « Yuppies, jet-set, la movida y otras especies. Manual del perfecto arribista » en mai 1987. En 1991, elle revient à l´essai sociologique avec son livre «Quien te ha visto y quien te ve». En 1998 Carmen Posadas reçoit le Premio Planeta de Novela grâce à son oeuvre « Petites Infamies ». Elle a également participé au programme littéraire de Televisión Española « Entre líneas ».
Dans le cadre de
Concurso de literatura juvenil: Hispanistes à vos plumes. Concours

Participants
 Carmen Posadas Mañe

Partenaires
 Mairie de Toulouse
 Rectorat de l´ Académie (Toulouse)
 Conseil Régional de Midi-Pyrénées (Toulouse)
 Ministerio de Cultura (España). Subdirección General de la Promoción del Libro, la Lectura y las Letras Españolas
 
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 10 Fév - 12:29 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
larouge
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2009
Messages: 415

MessagePosté le: Mar 10 Fév - 12:30 (2009)    Sujet du message: carmes posadas Répondre en citant

Carmen Posadas / Editions du Seuil 
Petites infamies 
 
Nestor Chaffino, un maître confiseur, est resté coincé à l’intérieur de la chambre froide d’une luxueuse villa de la Costa del Sol. On ne découvre son cadavre congelé qu’au petit matin. La veille a eu lieu une grande réception dans la villa des Teldi, où ne sont restées que sept personnes : les propriétaires Ernesto et Adela Teldi, Sébastien Tous un ami, les trois assistants de feu Chaffino, et Chaffino lui-même Six personnages qui, par un concours de circonstances et le jeu du hasard, ont tous de bonnes raisons d’être soulagé par la mort apparemment accidentelle du traiteur.
Nestor Chaffino, dans sa longue carrière, a été témoin de quelques “petites infamies ” des autres personnages. Même s’il n’a pas eu l’intention d’en tirer un profit quelconque, sa seule présence était ressentie par ses victimes éventuelles comme une menace permanente. Ainsi, Sébastien Tous qui après la mort de sa femme s’est découvert un goût prononcé et inavouable pour les jeunes garçons. Ainsi Ernesto Teldi, collectionneur de renom, qui a bâti sa fortune grâce à sa collaboration avec les dictateurs argentins. Ainsi Adela Teldi, dont la passion dévorante pour le jeune assistant de Chaffino recouvre une sombre histoire de famille, de meurtre et d’inceste. Ainsi, la jeune Chloé Trias plutôt déjantée et obsédée par la mort de son frère.
A partir de la macabre découverte, le récit a recours à deux flash-back. le premier approfondit la description de chacun des protagonistes, développe leur histoire personnelle. Le deuxième s’arrête quelques heures avant la réception dans la villa. Dans la partie finale, les destinées individuelles finissent par s’intégrer à un puzzle qui ne sera dévoilé que dans les toutes dernières pages. La drôlerie des premières lignes du roman donne un ton qui se maintient tout au long des différentes péripéties. S’y ajoutent la souplesse de l’intrigue, et la dimension croissante que prennent les personnages de plus en plus convainquants, émouvants, et vraisemblables.
Petites infamies est un roman qui a toutes les qualités : léger, intelligent, drôle, sur fond de thriller et de peinture de mœurs. Son inventivité, la plume très personnelle de l’auteur parachèvent la réussite incontestable de ces pages.
 


Revenir en haut
larouge
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2009
Messages: 415

MessagePosté le: Mar 10 Fév - 12:31 (2009)    Sujet du message: carmes posadas Répondre en citant

Petites infamies

par Catherine Argand
Lire, juillet 2001 / août 2001


«Il avait la moustache plus raide que jamais; si raide qu'une mouche aurait pu marcher dessus avec l'aisance d'un repris de justice sur le pont d'un navire de pirates.» Ainsi commence Petites infamies, prix Planeta 1998. Néstor Chaffino, mort par moins trente degrés dans la chambre froide d'une villa où il présidait aux festivités en qualité de traiteur, fréquentait les beautiful people de Madrid dont certains avaient accumulé de rondelettes fortunes en transitant par l'Amérique latine et ses colonels. Néstor en entendait de belles. Et parmi les six personnages (trois notables, trois employés) restés dans la villa après les agapes, plus d'un aurait des raisons de l'envoyer ad patres. Même si les petites infamies et les lourds secrets de la compagnie ne valent rien au regard de ceux que notre héros consignait soigneusement dans son carnet... Gourmande, gouleyante, comme beaucoup de ses compatriotes, véritables possédés de la table, Carmen Posadas pratique avec le même bonheur l'art de la jouissance et celui de la satire. A travers sa galerie de portraits, c'est un roman de mœurs mordant qu'elle nous offre. D'un côté on s'agite pour sortir de sa condition précaire, de l'autre on campe sur son tas d'or en guettant l'intrus. En tout cas, ses six personnages ont bel et bien un mort sur les bras! Et avant d'inhumer Néstor, il faudra bon gré mal gré déterrer quelques cadavres. 

www.lire.fr


Revenir en haut
larouge
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2009
Messages: 415

MessagePosté le: Mar 10 Fév - 12:32 (2009)    Sujet du message: carmes posadas Répondre en citant



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:04 (2018)    Sujet du message: carmes posadas

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ce qui restait à dire sur les ecrivains de las americas Index du Forum -> ce qui restait à dire sur les ecrivains de las americas -> carmen posadas Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky