Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
timothy findley

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ce qui restait à dire sur les ecrivains de las americas Index du Forum -> ce qui restait à dire sur les ecrivains de las americas -> Coffret, Timothy Findley
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
larouge
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2009
Messages: 415

MessagePosté le: Mar 10 Fév - 11:56 (2009)    Sujet du message: timothy findley Répondre en citant

Coffret, Timothy Findley, 3 volumes (Poche)
de
Timothy Findley  
 
  
 
[*]
Poche: 982 pages  
[*]
Editeur : Le Serpent à Plumes (8 Nov 2001)  
[*]
Collection : Revue  
 
Réunis sous ce coffret, trois des principaux romans du Timothy Findley. "Guerres", plongée hallucinée dans les tranchées de 1914, "Le Dernier des fous" drame oedipien fascinant incarné dans un enfant trop tendre et "Nos adieux".  


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 10 Fév - 11:56 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
larouge
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2009
Messages: 415

MessagePosté le: Mar 10 Fév - 11:57 (2009)    Sujet du message: timothy findley Répondre en citant

Guerres (Poche)
de
Timothy Findley  


[*]
Poche  
[*]
Editeur : Serpent à plumes; Édition : Nouvelle édition (17 Mai 2000)  
[*]
Collection : Motifs  
[*]
Langue : Français  
 
En 1915, Robert Ross, profondément affecté par la mort de sa soeur, s'engage dans l'armée canadienne et quitte Toronto pour rejoindre les Alliés sur le front belge. La traversée cauchemardesque de l'Atlantique, à fond de cale avec troupes et chevaux dans les tempêtes de décembre, est un avant-goût de ce qui l'attend dans la boue des Flandres. Là, l'enfer semble atteint : tranchées, mines, tirs de barrage, gaz asphyxiants menacent de tout abolir. Par l'auteur du Dernier des fous, une méditation sur la violence, la lâcheté et la peur qui s'insinuent jusque dans le cerveau des hommes, sur la dégradation des êtres par la souffrance, celle du corps, mais aussi de l'esprit et du coeur, sur toutes les guerres que l'on peut livrer.  

 


Revenir en haut
larouge
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2009
Messages: 415

MessagePosté le: Mar 10 Fév - 12:00 (2009)    Sujet du message: timothy findley Répondre en citant

NOS ADIEUX
Auteur(s) : Timothy Findley 
 
 
 
 
 
[*]Éditeur : Le Serpent à Plumes [*]Genre : ROMAN CONTEMPORAIN [*]Présentation : Broché [*]Date de parution : 15/09/1998

A l'origine de ce roman : une photo en noir et blanc que le narrateur déniche au marché aux Puces, représentant un homme et une femme sous un parapluie. A partir de ce qui en émane - soit toute une vie - il va construire une histoire. Commence ainsi le portrait d'une famille idéale : des parents jeunes et beaux de la classe moyenne de l'Ontario et vivant à Toronto, deux enfants adorables, Bonnie et Matthew, en 1939. Puis la guerre arrive qui perturbe tout. La spirale de la décomposition est engagée. Le père, Graeme Forbes, frustré d'avoir été trop jeune pour participer à la Première Guerre mondiale, abandonne sa famille pour l'Armée de l'air ; suite à une panne de courant, Bonnie tombe d'une chaise et meurt ; la mère, My, déprime et commence à boire. Matthew, impuissant mais d'une grande lucidité sur ce qui se passe, assiste au naufrage d'une famille qui était en route vers le bonheur. Dans une prose pleine de grâce, Timothy Findley fait le portrait d'une époque, à sa manière ultra- sensible.Nos adieux est un roman brillant, nostalgique et triste sur le temps qui passe et les illusions qui s'effondrent.


Revenir en haut
larouge
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2009
Messages: 415

MessagePosté le: Mar 10 Fév - 12:04 (2009)    Sujet du message: timothy findley Répondre en citant

LE DERNIER DES FOUS
Auteur(s) : Timothy Findley 
 
 
 
 
 
[*]Éditeur : Le Serpent à Plumes [*]Collection : MOTIFS
 Présentation : Broché
Date de parution : 01/04/1996


Livré à lui-même entre une mère qui ne quitte plus sa chambre, un père paralysé par l'échec de son couple, un frère aîné qui se réfugie dans la poésie et l'alcool, Hooker Winslow, écolier de onze ans, observe l'effondrement de sa famille au cours d'un été qui s'achèvera tragiquement.Huis-clos dévastateur de la famille, emmurement des êtres dans le silence, désagrégation des sentiments jusqu'à la folie... Timothy Findley mène avec la rigueur d'un tragédien un premier roman à couper le souffle, magistrale illustration de la défaite de la parole, et s'impose colle l'un des plus grands metteurs en scène de la folie.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:46 (2018)    Sujet du message: timothy findley

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ce qui restait à dire sur les ecrivains de las americas Index du Forum -> ce qui restait à dire sur les ecrivains de las americas -> Coffret, Timothy Findley Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky